Enjeux locaux

Aménagement du territoire

Les choix d'aménagement du sol jouent un rôle important pour réussir le virage de la transition, bien que les évolutions s'inscrivent dans un temps forcément long. L'idée majeure est de réduire les distances parcourues et de rendre le territoire moins dépendant de l'extérieur. Ce sont principalement les communes (via les PLU) et les intercommunalités (via les SCOT) qui peuvent organiser le territoire. Parmi les principaux enjeux :
  • éviter une trop grande dispersion du bâti et déployer des logiques de bassins de vie, permettant de rapprocher lieux d'habitation, de travail et de commerce,
  • favoriser l'installation d'unités de production d'énergies renouvelables (photovoltaïques, éoliennes, chaufferies bois), en priorité sur des terrains non valorisables ou exploitables autrement
  • favoriser l'implantation de fermes pour des produits agricoles bio destinés principalement à la vente locale,
  • ...tout en préservant et en valorisant les paysages caractéristiques locaux qui constituent un facteur d'attractivité majeur, notamment du point de vue du tourisme.

Production et Maîtrise de l'énergie

Avec un grand nombre de jours d’ensoleillement, une ressource en bois intéressante et une bonne exposition au vent, le territoire a de nombreux atouts pour développer de l'énergie renouvelable : panneaux photovoltaïques au sol ou sur toiture, panneaux solaires pour chauffer l'eau, chauffage au bois, pôle bois-énergie pour favoriser une filière locale... Sans compter les barrages hydrauliques de grande capacité installés le long de la Durance. Il est toutefois nécessaire que ces projets s'accompagnent d'une concertation publique complète et ambitieuse pour favoriser leur acceptation locale.

Par ailleurs, l'isolation du bâti permet de réduire le besoin en énergie. Des associations informent, accompagnent et forment les particuliers pour la rénovation et la construction neuve.

Enfin, les collectivités, sous le poids de l'augmentation de l'énergie et leur responsabilité d'agir face au dérèglement climatique, font des efforts pour maîtriser leurs consommations : isolation des bâtiments communaux, extinction nocturne de l'éclairage public, équipement en véhicules communaux électriques, critères écologiques dans les marchés publics....
Des Plans Climat Energie Territorial sont à cet effet mis en place actuellement par le Conseil Régional PACA, les Conseils Généraux du Vaucluse et des Alpes de Haute-Provence, le Pays de Haute Provence et l'intercommunalité Durance Luberon Verdon Agglomération. Les Agendas 21 communaux et intercommunaux permettent aussi de mobiliser des plans d'actions en faveur de la transition énergétique.

Mobilité au quotidien

Dans cette zone majoritairement rurale, une grande partie du territoire est mal desservie en transports collectifs. A cette dépendance automobile structurelle s'ajoute aussi des habitudes de déplacements en voiture même pour les courts trajets.Toutefois, des solutions de "niches" se déploient progressivement pour accompagner les habitants vers des transports moins consommateurs d'énergies :
  • développement des liaisons en bus,
  • promotion du covoiturage, via des sites web de mise en relation entre habitants et aménagements d'aires de rendez-vous entre covoiturants,
  • déploiement dans quelques communes de bornes de recharge électrique, afin d'inciter à l'usage de la voiture électrique
  • une offre de vélos à assistance électrique qui séduit de plus en plus d'habitants
  • des aménagements de centre-ville incitant à se déplacer à pied ou en vélo plutôt qu'en voiture
  • des dispositifs "pédibus", à savoir des groupes d'écoliers se rendant à pied à l'école, accompagnés par des parents volontaires
  • une offre à destination des touristes pour louer une voiture sur place, et ainsi inciter à venir sur le lieu de vacances en train plutôt qu'en voiture, et pour louer sur place des vélos, notamment à assistance électrique

Afin de réduire les déplacements, diverses solutions existent aussi :des associations et commerces itinérants se développent, notamment dans les zones les plus reculées (marchés paysans, associations culturelles...), des filières locales se montent (matériaux d'isolation notamment), et qui aident dans le même temps l'emploi et l'économie locale, etc.

Modes de Consommation

La transition énergétique nécessite plus de sobriété dans la consommation : rallonger le cycle de vie des objets, consommer local, réduire les déchets...
  • Des collectivités et associations proposent des dispositifs pour s'alimenter localement (points de vente paysan, approvisionnement local pour les restaurants municipaux, jardins familiaux et partagés, AMAP...),
  • des réseaux associatifs se constituent pour favoriser une consommation collaborative : monnaie locale pour favoriser l'économie solidaire de proximité; dons, échanges et locations de biens et services entre habitants; achats groupés, investissements collectifs dans des projets sobres en énergie...
  • des ressourceries et recycleries voient le jour pour donner une seconde vie aux objets, et les proposer à la revente à des prix modestes

Entreprises

Pour faire face au surenchérissement des prix de l'énergie, rester compétitive et attractive, les entreprises intègrent progressivement les enjeux de la transition énergétique :
  • réduction des consommation d'énergies dans les process de production et dans les bâtiments
  • production d'énergie au bois ou au solaire plutôt qu'au gaz
  • fourniture et équipements locaux et sobres en énergie
  • incitation à la mobilité douce des salariés (déplacements domicile-travail et professionnels)
  • mutualisation entre entreprises pour des projets sobres en énergie
  • etc.
> Consultez les initiatives locales sur notre carte et compléter-là en nous signalant de nouvelles initiatives près de chez vous !

 u